Simon Berrill – Traducteur français, espagnol et catalan vers l’anglais – Article invité 06/2015

Bonjour,

Ce mois-ci, c’est Simon Berrill qui nous propose de découvrir son parcours. Cet anglais installé en Espagne, près de Barcelone, traduit du français, de l’espagnol, et du catalan vers l’anglais. Un de ses domaines de spécialisation est la traduction touristique.

NOM : Simon Berrill
PROFESSION : traducteur
LANGUES DE TRAVAIL : espagnol, français et catalan vers l’anglais
LIEU DE RÉSIDENCE ET DE TRAVAIL : Badalona, proche de Barcelone, Espagne

Quels types de travaux réalisez-vous et qui sont vos clients ?

J’ai traduit tous types de textes, mais je suis surtout spécialisé en tourisme, ce qui comprend d’autres domaines comme le patrimoine et l’histoire, la restauration, l’art et le sport. Ma clientèle se compose de clients directs et d’agences de traduction.

Simon Berrill traduction anglais
Décrivez-nous brièvement une journée de travail.

Habituellement, je commence ma journée de travail après avoir déposé mon fils (âgé de 8 ans) à l’école, et après être allé à la piscine faire un peu d’exercice. Ensuite je travaille jusqu’à 18h ou 19h, avec une pause pour déjeuner. Ma femme est journaliste, en télétravail, donc nous nous voyons beaucoup, et nous pouvons tous les deux nous occuper de notre fils.

Qu’aimez-vous dans votre profession ?

La diversité des travaux de traduction, et le fait de pouvoir modifier mon planning quand je le souhaite. Je trouve aussi que les traducteurs sont des personnes très agréables, généralement enclins à aider, à apporter conseils et réconfort lorsqu’on en a besoin.

Que n’aimez-vous pas ?

Devoir refuser un travail que j’aimerais faire, par manque de temps.

Depuis quand exercez-vous ?

Cela fait 15 ans que j’exerce la traduction ; à temps plein depuis 2003.

Cette activité professionnelle correspond-elle à vos études initiales ?

Non. Je suis diplômé en histoire et j’ai travaillé pendant 15 ans comme journaliste pour une rédaction locale au Royaume-Uni. L’année dernière, j’ai obtenu le Diplôme en Traduction du Chartered Institute of Linguists.

Quel est votre parcours professionnel ? Pourquoi êtes-vous devenu traducteur ?

J’ai toujours aimé les langues et j’ai étudié le français à un niveau élevé à l’école. Lorsque j’ai déménagé pour vivre près de Barcelone, pour des raisons personnelles, en 1999, j’avais besoin d’un emploi. Mon idée de départ de continuer à exercer comme journaliste indépendant n’a pas abouti, donc j’ai commencé à enseigner l’anglais et à écrire pour des supports scolaires, alors que j’apprenais l’espagnol et le catalan. Ensuite, j’ai rencontré un traducteur interprète américain qui m’a gentiment donné quelques contacts, avec lesquels j’ai démarré. C’est le plus grand service que l’on ne m’ait jamais rendu car j’ai vite découvert que j’adore ce métier, et aujourd’hui, je ne me vois pas faire autre chose.

La traduction est-elle votre unique activité professionnelle ? Si non, quelle activité complémentaire exercez-vous ?

La traduction est ma seule activité professionnelle. Au début, j’enseignais également l’anglais, mais j’ai arrêté dès que j’ai pu.

Pour davantage d’informations sur Simon Berrill, je vous invite à aller visiter son site internet. Vous pouvez également consulter sa page Facebook, et son profil LinkedIn.

Alexandra

Traduction français espagnol / espagnol français / anglais français.
Interprétariat français espagnol.
Formation espagnol. Formation français langue étrangère.
Cours sur site ou à distance, via Skype.

Traduction site

Google

TRADUCTEUR INTERPRÈTE : profession méconnue

Bonjour,

Comme je vous en parlais dans l’article du 30 septembre dernier sur La Journée Mondiale de la Traduction, la profession de traducteur interprète est mal connue du grand public.

Une vidéo réalisée par des étudiantes de la Promotion 2013 de Traduction et Interprétariat de l’Université Pablo de Olavide de Séville rejoint mes propos.
Regardez !

Elles ont interrogé des personnes dans la rue, en posant des questions simples sur la profession de traducteur interprète, comme :
. Quelle est la différence entre un traducteur et un interprète ?
. Combien de langues un bon traducteur doit-il connaître ?
. Combien gagne un traducteur par mot traduit ?

Les réactions et réponses des personnes interrogées sont tellement évocatrices de cette méconnaissance de notre profession !

Ces étudiantes nous expliquent alors pourquoi les traducteurs et interprètes sont indispensables dans notre société.

Retenons cette citation de José Saramago : « Les écrivains font la littérature nationale, et les traducteurs font la littérature universelle ».

Alexandra

cropped-logo-hispafra.jpg

Traduction français . espagnol – Traduction espagnol . français –
Interprétariat français . espagnol – Interprétariat espagnol . français
Formation espagnol
Formation français langue étrangère

Google

Journée Européenne des Langues

À l’initiative du Conseil de l’Europe, chaque 26 septembre est célébrée la Journée Européenne des Langues.
Je vous en avais déjà parlé l’année dernière : Les langues à l’honneur !

jel langues

Saviez-vous que :

. Près de 7.000 langues sont parlées dans le monde !

. La plupart des langues du monde sont parlées en Asie et en Afrique.

. Les langues non européennes les plus parlées sur notre territoire sont l’arabe, le chinois, et le hindi.

. La majorité des langues européennes sont issues de 3 groupes :
langues romanes (français, espagnol, italien, roumain…),
langues germaniques (anglais, allemand, danois…),
langues slaves (polonais, bulgare, slovène…).

. Il y a en Europe plus de 60 langues régionales ou minoritaires,
comme par exemple le breton (France), le galicien (Espagne), le ladin (Italie), le souabe (Allemagne)…

. La langue régionale la plus parlée en Europe est le catalan, avec 7 millions de locuteurs.

. Près de la moitié des européens ont la capacité de participer à une conversation dans une langue autre que leur langue maternelle.

. En France, entre le français (langue officielle), les langues régionales, et les langues des migrants, on parle plus de 400 langues !

Et vous, quelle(s) langue(s) parlez-vous ?
Quelle(s) langue(s) aimeriez-vous apprendre ?

Europe%203

Alexandra

cropped-cropped-logo-hispafra.jpg

traduction français espagnol / traduction espagnol français / interprétariat espagnol / cours espagnol / cours français langue étrangère

Google

Traduction – Interprétariat – Formation

¡Hola a todos!

Cela fait longtemps que je n’ai pas donné de nouvelles par ici… l’agenda a été bien rempli ces dernières semaines !

Qu’ai-je donc fait ?
Et bien, j’ai traduit, et j’ai formé !189856_382428188510131_1515099040_n

En TRADUCTION, j’ai notamment travaillé en collaboration avec des agences de communication locales spécialisées dans le secteur de l’hôtellerie et du tourisme.
En effet, j’ai traduit des sites internet d’hôtels-restaurants et le site de l’Office de Tourisme d’une des principales villes de la région (ce n’est pas encore en ligne, alors je ne dévoile pas son identité !).

J’ai par exemple également participé à la mise en place d’un processus de recrutement pour une entreprise espagnole qui crée une succursale en France.

Quant à l’activité de FORMATION, elle se développe et se consolide !
De nouvelles formations ont vu le jour, et j’ai également été contactée par des entreprises dans lesquelles j’avais donné des cours d’espagnol en 2012, pour de nouvelles sessions de formation cette année.
Plusieurs sont en cours.

Je ne me lasse pas de le dire …
j’adore la diversité des missions qui me sont confiées !
Je peux aussi bien plancher sur la traduction écrite de sites internet,
qu’appeler des éleveurs de vaches espagnols pour leur demander s’ils ont des bêtes à vendre,
que faire l’interprète au cours d’une réunion,
ou me rendre dans différentes entreprises de tous secteurs, afin de dispenser des cours de langues.

Bref, la routine, connais pas… !

¡Hasta pronto!

Alexandra

cropped-cropped-logo-hispafra.jpg

traduction français espagnol / traduction espagnol français / interprétariat espagnol / cours espagnol / cours français langue étrangère

Bilbao et Botero

¡Hola a todos!

Por fin tengo tiempo para contaros mi viajecito que llamaremos BILBAO Y BOTERO.
El mes pasado, estuve un fin de semana en la capital vizcaína, entre otras cosas, para ver la exposición Fernando Botero. Celebración, en el Museo de Bellas Artes.

¡Qué exposición! ¡Me ha encantado!

Reúne unas 80 obras, realizadas en los últimos 60 años. Se puede apreciar la gran variedad de temas tratados por el artista colombiano, como: la familia, la religión, el circo, la tauromaquia, retratos históricos…
Llama la atención el estilo muy personal de Botero, con sus formas desproporcionadas, y sus colores vivos.
Varias de estas pinturas me han cautivado, como por ejemplo la de esta bailarina,
¡un tanto peculiar!
dancers-at-the-bar
o la de estas señoras que forman El club de jardinería… ¿Qué os parecen?!
Fernando Botero, El club del giardinaggio, 1997, olio, cm 191 x 181

Para la ocasión, también se podía ver esta impresionante escultura en la Gran Vía de Bilbao.
DSCN7127
DSCN7124

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Además de esta exposición, el fin de semana en Bilbao ha sido muy agradable.
Me gusta mucho esta ciudad. Me parece muy bonita, y bastante original, con el río Nervión que la separa en dos partes: la parte antigua, con sus monumentos históricos, y sus numerosos bares de tapas, y la parte más moderna, con unos edificios y monumentos contemporáneos.

DSCN7096
DSCN7105
DSCN7101
DSCN7095

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Al pasear por la orilla del río, nos encontramos con el famoso Museo Guggenheim,
DSCN7119
DSCN7113

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

en un ambiente algo « cataclísmico »!
DSCN7111
DSCN7110

Y después de un día entretenido, entre paseo y cultura…. ¡viva las tapas y los vinos!
Un buen sitio para esto es por ejemplo, la Plaza nueva, en el casco viejo.
¡Qué espectáculo!
¡Las barras son impresionantes con su multitud de pintxos muy elaborados!

pintxos bilbao para artículo blog
pintxos bilbao para artículo blog3

pintxos bilbao para artículo blog2

¿Vosotros también conocéis Bilbao?
¡Contadnos vuestras experiencias allí!

Hasta pronto.

Alexandra
Traductora intérprete francés español – Profesora de español y de francés para extranjeros
Traductrice interprète français espagnol – Formatrice d’espagnol et de français langue étrangère

http://www.hispafra.com/

cropped-logo-hispafra.jpg

HISPAFRA, ORGANISME DE FORMATION

¡Hola!

imagesCACMXLC8Je suis heureuse de vous informer qu’HISPAFRA devient ORGANISME DE FORMATION ! En effet, le développement de mon activité de formation en espagnol, m’a amenée à solliciter un numéro d’Organisme de Formation. Demande acceptée !
Que vous soyiez salarié, ou chef d’entreprise, les formations suivies avec HISPAFRA pourront désormais être prises en charge.

Je continue à travailler sur des sujets aussi variés qu’intéressants, que ce soit en formation, en interprétariat, ou en traduction écrite !

En ce moment, nous sommes en pleine formation intensive, dans une entreprise du secteur alimentaire, qui développe son activité sur le marché espagnol.
Je viens également de démarrer une formation avec Juliette, qui souhaite apprendre l’espagnol dans le cadre de ses nombreux séjours en Espagne.

D’autre part, je travaille sur un projet transfrontalier, en tant qu’interprète, avec notamment la Chambre de Métiers et de l’Artisanat des Pyrénées Atlantiques.

Quant à la traduction écrite, le site internet d’un restaurant étoilé de la région devrait pouvoir se lire en espagnol dans les prochaines semaines. Je vous en dirai davantage un peu plus tard…

N’hésitez pas à me contacter, pour vos traductions français – espagnol, traductions espagnol – français, ou pour des cours d’espagnol.

Alexandra – www.hispafra.com

cropped-logo-hispafra.jpg

SANTANDER

¡Hola!

Acabo de pasar un fin de semana, lluvioso, pero estupendo, en SANTANDER.

Capital de la Comunidad Autónoma de Cantabria, Santander es una ciudad portuaria, donde se practican el surf y la vela, en su magnífica bahía.

Pasear por sus calles es como viajar en el tiempo, se nota mucha historia en sus monumentos. A pesar de los dramas que conoció la ciudad, como la explosión del buque Cabo Machichaco en 1893, o el incendio de 1941, es un placer contemplar sus casas y monumentos preciosos, con una arquitectura especial.

Por la tarde, la zona de la Plaza de Cañadio ofrece un gran surtido de bares de tapas, donde se beben buenos vinos, y se comen buenas tapas. Esta parte de la ciudad es el centro de la vida nocturna, ¡ambiente asegurado!


¡En cuanto pueda, vuelvo allí!

Alexandra – www.hispafra.com

Traduction français – espagnol, Traduction espagnol – français, Cours espagnol.

LES LANGUES À L’HONNEUR !

Cette semaine, les langues sont à l’honneur !

Le 26 septembre est la Journée européenne des langues. Créée par le Conseil de l’Europe en 2001, elle est l’occasion de sensibiliser le public à l’importance de l’apprentissage des langues, et de promouvoir la richesse culturelle de l’Europe. Elle permet d’encourager le « plurilinguisme ».

D’autre part, le 30 septembre est célébrée la Journée mondiale de la Traduction. Le thème de cette année, « La traduction, vecteur de la communication interculturelle », témoigne de l’importance de la tâche du traducteur. En effet, il répond à la nécessité d’une communication efficace, notamment par sa capacité à créer des ponts interculturels.

Notre planète compte aujourd’hui plus de six milliards d’habitants, qui parlent entre 6000 et 7000 langues différentes.

En raison de l’afflux de migrants et de réfugiés, notre société est de plus en plus multilingue. Savez-vous combien de langues sont parlées rien qu’à Londres ? Environ 300 ! (arabe, turc, kurde, berbère, hindi, panjabi…).

En ce qui concerne l’Espagne, et bien on n’y parle pas que l’espagnol. En effet, on y compte quatre langues officielles : le castillan (plus communément appelé « l’espagnol »), le catalan, le galicien, et le basque. On y parle également d’autres langues et dialectes, comme le valencien, par exemple, variété dialectique du catalan. Le castillan reste tout de même la langue prédominante en Espagne, parlée sur tout son territoire.

Quant à la présence de la langue espagnole dans le monde, elle se situe au deuxième rang en nombre de locuteurs natifs (plus de 400 millions). Il faut savoir aussi que l’espagnol est la deuxième langue de communication internationale, et oui, il y a environ 500 millions de « hispanohablantes » de par le monde. Langue officielle de nombreux pays, en Europe, en Afrique, et en Amérique, elle est également omniprésente aux États-Unis, deuxième pays au monde avec le plus grand nombre d’hispanophones.

 La diversité linguistique est une voie vers une meilleure compréhension interculturelle.

D’ailleurs, beaucoup de mots sont empruntés à d’autres langues. La langue de Cervantés est riche de mots d’origine française, parfois « hispanisés ». C’est assez drôle à entendre parfois ! beige, (prononcé de telle façon en Espagne que l’on reconnaît à peine notre mot français !), chef, bulevar (pour « boulevard »), cruasán (pour « croissant »), chófer (pour chauffeur), dossier, menú…

Dans un contexte où la mobilité s’accroît et les échanges se multiplient, nous devons nous ouvrir à la diversité des cultures et au dialogue interculturel. L’espagnol est une des langues les plus parlées, et les plus importantes dans le monde actuel. Que ce soit pour travailler, ou pour voyager, elle ouvre les portes d’un des marchés les plus croissants du monde.

Alexandra

www.hispafra.comtraduction français espagnol – traduction espagnol français – cours d’espagnol