Aurélie Gobet – Traductrice anglais & allemand vers le français – Article invité 12.2014

Bonjour,

Dans ce dernier article de l’année, Aurélie Gobet nous invite à découvrir son métier de traductrice spécialiste du domaine médical.

Nom : AURÉLIE GOBET
Profession : TRADUCTRICE
Langues de travail : DE L’ANGLAIS ET DE L’ALLEMAND VERS LE FRANÇAIS
Lieu(x) de résidence et de travail : VILLEURBANNE

Quels types de travaux réalisez-vous et qui sont vos clients ?
Je travaille essentiellement pour des agences de traduction, qui ont besoin de ressources externes. Il s’agit d’agences françaises, britanniques, américaines et allemandes.

J’effectue des traductions et des relectures. Mes domaines de travail sont la médecine et la pharmacologie. Je traduis les documents suivants : résumé des caractéristiques du produit (RCP), notices de médicaments, formulaires de consentement pour études cliniques, protocoles de recherche, articles médicaux, documents d’entreprise, communiqués de presse, brochures promotionnelles, articles de presse.
Aurélie Gobet

Décrivez-nous brièvement une journée de travail.
Je commence par relever mes e-mails et je réponds aux demandes urgentes. Ensuite, je travaille sur ma traduction ou ma relecture en cours tout en vérifiant régulièrement si j’ai de nouvelles demandes par mail. En fin de mois, je consacre pratiquement une demi-journée aux factures, sauf quand j’ai eu le temps de les envoyer en cours de mois.

J’essaie, autant que possible, de travailler dans les « horaires de bureau » car le fameux créneau 9h-18h est effectivement le moment de la journée où les agences s’attendent à ce que je sois disponible pour répondre à leurs demandes. Il y a quelques années, quand je débutais, il m’est arrivé d’accepter de travailler le week-end, ce que je ne fais plus désormais.

Qu’aimez-vous dans votre profession ?
Du point de vue purement intellectuel, c’est la variété. Même en étant spécialisée en médecine et pharmacologie, je ne traduis jamais la même chose ! Au départ, cela a été un défi. Même si j’avais acquis des connaissances dans ces domaines grâce à mon master spécialisé, j’avais encore beaucoup de choses à apprendre. Certaines traductions contiennent des parties très spécialisées, pour lesquelles je devais faire beaucoup de recherches documentaires.

Du point de vue de mon statut, étant auto-entrepreneur, je gère mon temps comme je le désire. Même si j’essaie de rester dans le cadre des horaires de bureau, je peux, si cela est nécessaire, prendre quelques heures pour faire autre chose pendant la semaine.

Si, après un long projet (de 10 000 mots ou plus par exemple), je sens que j’ai besoin de prendre un peu de recul pour mieux redémarrer sur le prochain projet, je peux prendre une demi-journée. J’ai conscience que c’est une liberté qu’il est impossible d’avoir en tant que salarié.

Que n’aimez-vous pas ?
La liberté évoquée implique aussi de grandes responsabilités. Personne n’est là pour m’obliger à travailler, je dois me motiver seule. Parfois, les projets sont longs ou répétitifs, ce qui amoindrit mon intérêt et ma motivation. Dans certains cas, je reçois des traductions à réviser, qui sont de mauvaise qualité. Le travail devient alors un peu rébarbatif. Toutefois, j’arrive toujours à relativiser et à garder un certain intérêt pour ce que je fais.

Au début, je n’avais aucun contact dans le monde de la traduction. Je passais donc des journées sans pouvoir beaucoup travailler. Maintenant, c’est un peu le contraire, je dois assez souvent refuser des demandes par manque de temps.

Depuis quand exercez-vous ?
Depuis début 2011.

Cette activité professionnelle correspond-elle à vos études initiales ?
Oui, absolument. J’ai un master en communication internationale en sciences de la santé, obtenu à l’Université Lyon 2.

Quel est votre parcours professionnel ? Pourquoi êtes-vous devenue traductrice interprète ?
Je crois que cela a commencé assez tôt. Adolescente, je cherchais toujours à traduire mes chansons anglaises préférées. Cela s’est confirmé au collège et au lycée. J’ai ensuite passé une licence en langues étrangères appliquées (anglais et allemand), dans laquelle mes cours préférés ont toujours été ceux de traduction. Le master que j’ai suivi s’est donc imposé de lui-même. J’ai aussi toujours aimé le français. C’est essentiel pour être une bonne traductrice. Vous pouvez très bien comprendre parfaitement un texte mais, si vous ne savez pas bien vous exprimer en français, vous ne pourrez pas le traduire correctement !

J’ai fait plusieurs petits boulots pendant mes études mais mon stage de fin de master, effectué au Centre International de Recherche sur le Cancer de Lyon, a réellement confirmé ma passion pour la traduction médicale. J’ai ensuite postulé dans plusieurs agences de traduction. Le problème était qu’elles recherchaient surtout des profils de chefs de projet. À l’époque où je cherchais du travail en agence, mon profil ne correspondait donc pas car je n’avais presque pas d’expérience. J’ai donc choisi de travailler en auto-entrepreneur, ce qui me permet tout de même de pouvoir travailler pour des agences, mais dans un contexte différent du salariat.

Pour davantage de précisions concernant Aurélie Gobet :
* Profils en français :
Viadeo : http://www.viadeo.com/fr/profile/aurelie.gobet1
LinkedIn : https://www.linkedin.com/pub/aur%C3%A9lie-gobet/33/b85/913
TranslatorsCafé : http://www.translatorscafe.com/cafe/member126908.htm
ProZ : http://www.proz.com/profile/1300801
* Profils en anglais :
LinkedIn : http://fr.linkedin.com/pub/aur%C3%A9lie-gobet/33/b85/913/en
ProZ : http://www.proz.com/profile/1300801

Alexandra

Traduction français espagnol – Traduction espagnol français
Interprétariat français espagnol – Interprétariat espagnol français
Formation espagnol – Formation français langue étrangère
(sur site ou via Skype)

Traduction site

Google

Publicités

2 réflexions sur “Aurélie Gobet – Traductrice anglais & allemand vers le français – Article invité 12.2014

  1. Audrey dit :

    Moi aussi, j’apprécie beaucoup ces portraits de traducteurs où l’on peut à la fois se retrouver et apprendre beaucoup de choses. Merci !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s